Tarte du soleil

Voilà ce qui explique pourquoi je ne poste pas tellement en ce moment ! Je planche sur plusieurs projets en même temps, non pas que ça me déplaise, c’est à force d’expérience que j’apprends ! Voici donc ma participation au DEFI de Cyril Lignac (clic), une bien chouette idée qui te pousse à te creuser les méninges et d’user de créativité ! Je t’invite, si tu le souhaites, à me soutenir en votant ici (clic) et à réaliser un de mes rêves ! Allez, je t’envoie le plat :

tarte du soleil

Une recette, plutôt facile à réaliser : VINDIDIOU que c’est bon ! Allez, régale toi !

INGREDIENTS :

– 2 filets d’agneau à griller

– 1 petite courgettes

– 1 grosse aubergine

– 1 tomate

– 1 poivron

– 20 cl de coulis de tomate maison

-5 cl de vin blanc sec

– 250 g de ricotta

– 5 cuillères à soupe de feuilles de menthe finement hachées

– Sel/Poivre

– 1 cuillère à soupe d’ail hachée

– 1 cuillère à soupe d’échalote hachée

– une 10 aine de feuille filo

– Huile d’olive

– 1/2 cuillère à café de paprika fumé

PREPARATION

Couper l’aubergine en deux. Inciser la chaire en quadrillé : mettre un filet d’huile d’olive, une pincée de sel et de poivre. Enfourner l’aubergine au four à 170° chaleur tournante pendant 45 minutes. Une fois cuite, les saisir 1 minute côté chaire dans la poêle Grill bien chaude avec une pincée de paprika fumé.

Dans un bol, mélanger la ricotta, la menthe, une pincée de sel et de poivre et réserver bien au frais.

Découper la courgette et le poivron en brunoise. Dans une poêle bien chaude, faire caraméliser la brunoise poivron/courgette puis ajouter l’échalote et et l’ail. Les saisir encore environ une bonne minute puis déglacer au vin blanc. A feu moyen, ajouter la tomate et le coulis et laisser réduire. Ajouter une pincée de sel et de poivre puis réserver.

Dans une poêle à grill bien chaude, faites revenir avec un filet d’huile d’olive l’agneau environ 5 minutes (la viande doit être caraméliser à l’extérieur et légèrement rose à l’intérieur). Saler et poivrer puis réserver.

Faire préchauffer le four à 210° en chaleur tournante/ grill.

Dans un moule carré (20/20 cm), ajouter les feuille de filo en les badigeonnant de beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Cela va leur permettre de se fixer les unes aux autres, d’éviter qu’elles se dessèchent et de bien obtenir un effet « feuilleté ».

Récupérer la chaire de l’aubergine et la disposer sur le fond de pâte. Ajouter le mélanger tomate/courgette/poivron.

Découper en cube l’agneau bien grillé et le disposer ça et là sur le fond de tarte. Enfourner le tout 15 minutes.

Mettre la ricotta à la menthe dans une poche à douille avec un embout cannelé. Recouvrir le en ne mettant pas trop de ricotta, exercer de légère pression avec la poche à douille.

tarte du soleil 2

Bon ap’ (mizote, j’ai déjà attaqué :-p) !

Tajine Agneau figues, amandes, pruneaux, abricots et ses frites de semoules

20150923_123344

Pour le petit descriptif, il s’agit d’une souris d’agneau enrobé de chutney de figue et rôtie au four accompagnée de frites de semoules coriandre/fleur d’oranger et d’une purée de carottes au Raz El Hanout et amandes émondées. Un bon petit plat qui, il faut le dire, par ce début d’automne, réchauffe le coeur !

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Pour les souris d’agneau rôties :

  • 4 petites souris d’agneau
  • 16 cuillères à café de chutney de figues (pour la recette c’est ici)

Pour la purée de carottes :

  • 4 oignons
  • 8 carottes
  • 4 cuillères à soupes de Raz El Hanout

Pour les frites de semoules :

  • 1 verre de semoule moyenne (j’insiste bien sur la semoule et non du couscous…)
  • 1/4 verre  de farine
  • 1/4 verre de beurre fondue
  • 1/4 verre d’eau chaude
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de coriandre ciselée
  • 2 bouchon d’eau de fleur d’oranger
  • Huile d’arachide pour la friture

Pour la décoration (et plus de goût !) :

  • 8 abricots secs
  • 8 pruneaux
  • Quelques amandes émondées
  • Quelques feuilles de coriandre fraîches

 Etape des frites semoule :

Commencer par la pâte à semoule, elle nécessite un temps de repos d’environ 2 h. Dans un saladier, mélanger la semoule, la farine et le sel. Incorporer le beurre fondu jusqu’à l’obtention d’une pâte à l’aspect « sablé ». Pétrir cette dernière en y ajoutant très progressivement l’eau et la fleur d’oranger jusqu’à obtenir une pâte bien homogène. Cette dernière ne doit ni coller à vos doigts, ni au saladier. Une fois obtenue, bouler la pâte, filmer-la et laisser-la reposer au réfrigérateur pendant environ 2 h.

L’étape qui suit et à faire juste avant de dresser (afin d’avoir les frites bien chaudes !)

Une fois bien reposer, sortir la pâte puis à l’aide d’un rouleur l’étaler sur une épaisseur d’environ 1 cm et y découper des rectangles (ce qui en proportion, si vraiment on chipote, nous fait une frite de 5 cm de long sur 0.8 de larges et une hauteur d’1 cm). Dans une casserole, verser l’huile d’arachide, suffisamment pour pouvoir frire nos bâtonnets (allez, on va dire, deux bons verres à moutarde pour une petite casserole). Une fois l’huile bien chaude, plongez les frites, pas toute ensemble  (sinon ça colle), perso, je mets 3 frites, j’attends qu’elles soient bien saisies (elles deviennent dures et donc facilement manipulables). Ne pas hésiter, à les retourner une fois qu’elles commencent à être colorées. Elles sont cuites une fois l’aspect, un peu durci, et qu’une coloration orangée apparaît.

Etape des souris d’agneau rôties :

Préchauffer votre four à 200°C en convection naturelle. Badigeonner chaque souris d’agneau finement (environ 4 cuillères à café de chutney de figue par souris d’agneau). Recouvrir le plat d’une feuille d’aluminium et enfourner pendant 1 h 30.

Etape de la purée de carottes :

Découper grossièrement les carottes et les faire cuire à l’eau afin de les obtenir bien moelleuses. Conserver environ un verre à moutarde d’eau de carottes, nous en aurons besoin pour la sauce. Dans une poêle bien chaude, faire revenir les oignons avec un fin filet d’huile d’olives, les faire caraméliser. Ajouter les carottes, puis le Raz El Hanout, et les faire très brièvement saisir. Mixer l’ensemble afin d’obtenir une purée de carotte bien onctueuse et délicieusement parfumée.

Etape de la sauce : 

Lorsque vos souris d’agneau sont cuites (pour le savoir, la viande doit se détacher seule de l’os, elle doit être tendre au toucher), récupérer le jus fourni par ces dernières. Le verser dans une casserole et y incorporer 1/4 de verre du jus de carottes. Mélanger, laisser légèrement réduire si le mélange est trop liquide (mais pas trop longtemps, plus on réduit, plus le jus risque de devenir corsé). Personnellement, j’y ajoute une demi cuillère à café de Raz El Hanout (parce que je suis dingue de cette épice) mais libre à vous de ne conserver que le jus tel quel.

Verser la sauce sur chaque souris d’agneau lors du dressage.

Il ne vous reste plus qu’à dresser et à déguster ! Bon appétit !