Un brownies Dulcey, du Jack Daniel’s, des noix de pécans caramélisées… ZE Browmille !

jack

Bien qu’il me faille encore apprendre et toujours, et n’étant qu’au commencement d’une longue série d’essai, de découvertes et de viandages culinaires (retenez -> échecs culinaires en langage d’jeun’s), je me suis tout de même permise de participer au Concours de Goût de Monsieur Calinou Miam Miam (retenez ->Le grand Monsieur Conticini en langage Chapatouille). Bon, je me suis viandée mais je partage tout de même la recette… car, oui, je le dis.. oui, je n’ai pas à rougir de honte, il est peut être pas beau mon gâteau mais qu’est-ce-qu’il était bon !

Pour la petite histoire, il fallait revisiter son gâteau préféré. J’ai donc choisi le brownies, riche en calorie certes, mais surtout riche en souvenirs d’enfance ! Et j’y ai ajouté quelques « marquants » nord américain en hommage à mes frères qui y sont installés depuis bien fort longtemps !

Allez, trêve de bavardage, à table ! Ah bah non, faut réaliser la recette d’abord..

 Réalisation de la ganache montée Ivoire/Jack Daniel’s

 Ingrédients :

– 20 cl de Jack Daniel’s n°7

– 120 g de chocolat blanc Ivoire

– 1 gousse de vanille

– 235 g de crème entière liquide (35% matière grasse)

–  80 g de lait entier

– ½ feuille de gélatine

Faire tremper la gélatine dans un grand bol d’eau froide.

Faire chauffer le lait avec les graines de vanille prélevées de la gousse et le Jack Daniel’s, une fois arriver à ébullition incorporer la gélatine, mélanger et réserver.

En parallèle, faire fondre le chocolat Ivoire au bain marie.

Verser en trois fois le lait infusé dans le chocolat, mélanger le tout au mixeur plongeant. Une fois l’émulsion faite, réserver la préparation bien au frais (le fraiseur du frigidaire, par exemple) pendant une bonne heure.

 La ganache doit avoir pris une consistance bien épaisse. A l’aide d’un batteur électrique, monter la ganache à vitesse moyenne. Et arrive notre ganache montée (sans déconner), elle a l’aspect d’une chantilly mais en plus, réserver au frais pour le montage.

Mémo ! La ganache montée (c’est juste méga relou à faire) : c’est compliqué ! Je m’y suis prise à plusieurs fois, après 30 000 foirages (échecs) complets ! Promis, je prépare un tuto vidéo pour vous montrer ZE secwète of Ze ganache qui veut pas monter mais qui va monter quand même ! Comme vous le voyez, j’ai des souvenirs traumatisants en pâtisserie !

Réalisation des noix de pécan caramélisées au sirop d’érable et à la fleur de sel

 Ingrédients :

 – 70 g de sirop d’érable

– 125 g de sucre

– 1 pincée de fleur de sel

– Environ 25 noix de pécan

Réaliser un caramel à sec puis ajouter le sirop d’érable, laisser sur feu vif jusqu’à ce que le mélange devienne homogène. Y verser les noix de pécan et mélanger le tout. Réserver le mélanger et saupoudrer d’une pincée généreuse de fleur de sel. Bien laisser refroidir les noix de pécans afin que ces dernières soient croustillantes.

  Réalisation du brownies Dulcey

Ingrédients :

– 120g de chocolat Dulcey

– 90 g de beurre

-2 œufs battus

– 90g de farine tamisée

Dans un saladier, battre deux œufs au batteur électrique (fouet), puis incorporer doucement la farine tamisée. Au bain marie, faire fondre le chocolat Dulcey puis incorporer le chocolat fondu dans le mélange œufs/farine.  Ajouter les noix de pécan caramélisées au sirop d’érable et à la fleur de sel.

Enfourner dans un moule beurré carré (20/20cm) ou rectangulaire( 20/27cm), dans un four chaud à 175° C pendant 30 min. Le dessus doit être légèrement croustillant et le milieu très moelleux.

Laisser le biscuit refroidir.

Réalisation du crémeux Manjari

*inspiration de la recette crémeux Dulcey de Christophe Michalak

 Ingrédients :

 -50 g d’eau

-50 gde crème entière liquide (35  matière grasse)

-5 g de sucre en poudre

-1 jaune d’œufs

-80 g de chocolat Manjari

Faire fondre le chocolat Manjari au bain marie. Blanchir le jaune d’oeuf avec le sucre en poudre puis incorporer la crème en fouettant au batteur électrique à vitesse moyenne. Faire cuire la préparation sans dépasser les 83 °C. Hors du feu, venir mélanger la crème avec le chocolat Manjari fondu. Verser la préparation dans un bol, filmer à contact puis mettre la préparation à refroidir (frigidaire ou fraiseur).

Réalisation de la crème fouettée

– 200 ml de crème entière liquide (35%)

Dans un saladier bien frais (au préalable, l’avoir laissé une bonne dizaine de minute dans le congélateur), verser la crème liquide bien froide. Puis, fouetter la crème au batteur électrique à vitesse moyenne et constante. Une fois, montée en chantilly réserver au frais.

Montage

Placer le brownies sur un plat carré. A l’aide d’un emporte pièce carré (18/18 cm), venir trancher le biscuit. Laisser l’emporte pièce pour aider au montage et veiller à supprimer les morceaux superflus couper avec l’emporte pièce.

Mettre dans 3 poches à douilles différentes, le crémeux Manjari (douille étoile fermé petite), la Chantilly (douille étoile fermée moyenne)et la ganache montée Ivoire/Jack Daniels (douille étoile ouverte grande).

De manière aléatoire mais équilibré, alterner crémeux, chantilly et ganache montée. Sur le dessus, venir parsemée de myrtille bien fraîche et assez grosse ainsi que des noix de pécan caramélisée au sirop d’érable et à la fleur de sel.

Retirer délicatement l’emporte pièce, et déguster !

20150829_194631

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s